Moteur de l’esprit créateur, étincelle qui attise le feu des alternatives, cela même qui assure l’avancement des sciences, qui fait éviter les mauvaises décisions ou les précipite, selon qu’il projette de l’ombre ou qu’il repousse les nuages de l’ignorance, le doute est ange ou démon.

En résultent parfois l’hésitation, l’incertitude, l’incrédulité, l’indécision, l’irrésolution, la perplexité, le scepticisme, le pyrrhonisme, l’agnosticisme, la méfiance, la suspicion, la crainte, la présomption, le soupçon, la jalousie ou le grand amour.

Mais il arrive aussi qu’on le suscite, qu’on le « vende » comme un rationnel, irréfutable de par sa nature même.  C’est précisément ce que font les sectes et les religions.

« Pouvez-vous affirmer avec certitude qu’il n’y a pas d’autre vie après celle-ci ?  Risquerez-vous de croupir dans un lieu de souffrances éternelles, ou d’ignorance éternelle ?  Notre « foi », cet antidote du doute dévastateur, grandit sans cesse, on le constate au sein de notre congrégation.  Notre « foi », en se raffermissant, s’avère de jour en jour plus sécurisante, plus prometteuse de bonheur éternel.  La foi, n’en doutez point, est ce qui vous sauvera.  La foi est ce qui annihilera vos craintes, vos peurs, votre incertitude.  Votre foi est promesse de vie éternelle ! N’est-il pas raisonnable, avisé voire, rationnel, dès lors qu’une vérité dont la probabilité s’avère irréfutable s’offre à vous, accompagnée d’une généreuse alternative aux injustices de ce monde, n’est-il pas non seulement raisonnable mais rationnel d’y adhérer, voire, d’en faire la promotion ?»

Avec un tel discours, on peut tout vendre : des billets de loterie, de l’assurance, de l’épargne, des actions en bourse, un programme électoral, etc. On peut même devenir dictateur.

Des fois, je l’avoue, je fouterais ma foi en mes principes moraux par-dessus bord et j’appliquerais la recette, n’en doutez pas un seul instant. 

Job

Édition : Polysec